AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 mes avions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Lun 15 Fév - 0:16

tu as raison je me suis trompé silence c'est un beaufort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Lun 15 Fév - 12:39

J'ai rectifié mon erreur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Lun 15 Fév - 12:42

Pendant trois ans de 1940 à 1943 le Bristol Beaufort fut le bombardier-torpilleur standard du Coastal Command.

Robuste, rapide et bien armé, le Bristol Beaufort servit en mer du Nord, dans l'Atlantique et en Méditerranée en tant que bombardier-torpilleur et avion poseur de mines.

Dans la nuit du 15 au 16 avril 1940 les Beaufort effectuèrent la première pose de mines du conflit et en mai lancèrent la première bombe de 906 kilos.

Ils luttèrent intensivement contre les convois de l'Axe Rome-Berlin en route vers l'Afrique à signaler parmi leurs nombreuses missions l'attaque des croiseurs de bataille allemands Scharnhorst et Gneisenau, et du croiseur lourd Prinz Eugen en février 1942.

À partir de 1943 les Beaufort furent petit à petit remplacés par leur cousin Bristol Beaufighter plus modernes.




Dernière édition par patrick15 le Ven 19 Fév - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
C C C
Dessinateur
avatar

Nombre de messages : 431
Localisation : Entre Cévennes et Calanques
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Mar 16 Fév - 1:16

patrick15 a écrit:
J'ai rectifié mon erreur

Vu est superbe boulot! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Mar 16 Fév - 11:05

merci CCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Mar 16 Fév - 11:11


Cette idée un peu folle était née d'une information obtenue par les services de renseignements britanniques. Ils avaient appris que, tous les jours, entre 12 heures et 12 h 45, un détachement de la Wehrmacht ou des SS venait parader sur les Champs-Élysées. La Royal Air Force décide alors de venir ridiculiser les Allemands en portant un coup spectaculaire à leur arrogance de vainqueur. L'objectif de l'opération "Squabble" (accrochage) était de profiter de leur défilé quotidien pour venir les mitrailler pendant qu'ils se pavanaient sur la plus belle avenue du monde.

Mais pour que l'opération réussisse, il fallait qu'une couverture nuageuse importante sur la Manche et les côtes françaises permette à l'avion de ne pas être repéré et qu'au contraire un temps dégagé et une bonne visibilité l'autorisent à voler à très basse altitude. Après quatre essais infructueux, les conditions ont été réunies le 12 juin 1942. Après avoir décollé de sa base de Thorney Island, Ken Gatward, en compagnie de son mitrailleur le sergent Fern, a franchi les côtes françaises à Fécamp, alors sous une pluie battante. Son carnet de vol indique que le temps a commencé à s'améliorer au-dessus de Rouen et qu'il faisait un grand soleil quand il a plongé après les collines de Saint-Cloud vers la tour Eiffel "qui se dressait, à côté de la Seine, comme une curieuse allumette".
"Je n'oublierai jamais..."

En volant à la hauteur des derniers étages des immeubles, il a remonté les Champs-Élysées à 12 h 27 précisément... Las, c'était quelques minutes trop tôt pour le défilé allemand, dont les troupes commençaient seulement à se regrouper dans une rue adjacente. Mais pour ne pas rentrer en Angleterre sans avoir tiré un coup de feu, le Beaufighter a viré sur l'aile pour attaquer le second objectif qui lui avait été assigné : le QG de la Gestapo de la rue Lauriston. Après quoi il a délicatement largué deux immenses flammes tricolores, l'une sur l'Arc de Triomphe, l'autre sur le ministère de la Marine à la Concorde. "Je n'oublierai jamais, a écrit Gatward, l'étonnement des Parisiens en manches de chemise voyant cet avion anglais raser les toits des Champs-Élysées."

source :http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/seconde-guerre-mondiale-l-exploit-oublie-04-12-2012-1539251_55.php


Dernière édition par patrick15 le Jeu 18 Fév - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
Bernard
- Administrateur -
avatar

Nombre de messages : 3601
Age : 63
Localisation : Saint-Avold / Moselle
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: mes avions   Mer 17 Fév - 23:16

Une belle page de l'histoire de l'aviation durant la seconde GM, et joliment illustrée thumright  clap!  clap!

Bernard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/bernard.lengert
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Jeu 18 Fév - 11:39

Fiat G.55

Au mois de février 1943, la Luftwaffe qui avait eu vent du nouvel avion Fiat, dépêcha en Italie une mission technique afin d'évaluer la qualité des 3 avions italiens de la "série 5" et les compara avec leurs avions de pointe, les Messerschmitt Bf 109 et Focke-Wulf Fw 190. Les 3 avions italiens étaient bien supérieurs aux références allemandes et les officiers durent télégraphier à Berlin que le meilleur avion de l'Axe était désormais le Fiat G.55. La Luftwaffe voulut faire suspendre la production des modèles allemands et les remplacer par le modèle Fiat, d'autant qu'ils auraient pu monter le nouveau moteur Daimler Benz, le DB 603 de 1.750 chevaux et réaliser le super avion de chasse imaginé par Gabrielli qui allait être le Fiat G.56.

À l'automne 1943, la Luftwaffe passa commande de 500 exemplaires du Fiat G.55 Centauro mais seulement 148 seront livrés avant la fin de la guerre, tout comme la commande de 3.600 appareils pour l'aviation Royale Italienne ne put être entièrement honorée en raison des bombardements des usines Fiat de Turin par les Britanniques et les Américains à la fin de l'année 1942 qui avait sérieusement ralenti la cadence de production. L'aviation italienne ne recevra que 32 appareils avant l'armistice de 1943. Avant les bombardements, les usines Fiat Avio pouvaient fabriquer plus de 800 appareils chaque mois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
MacFly
Maître
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 55
Localisation : Arlon Belgique
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Jeu 18 Fév - 13:36

Je ne connaissais pas cette anecdote des Champs Elysés... Bravo pour la reconstitution clap!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danyboz.wix.com/illustration
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Ven 19 Fév - 0:27

Jyw a écrit:
Une belle collection d'avions originaux et les descriptifs sont bienvenus pour nous les faire mieux connaitre. Le Heinkel me rappelle un avion vu dans je ne sais plus quel Tintin. Et puis quel régime de stakhanoviste! jy
le heinkel 70 apparait dans l'album de Tintin "Ile noire" edition de 1950

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
Jyw
Maître
avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 52
Localisation : Rémering
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: mes avions   Ven 19 Fév - 14:18

Bien trouvé, c'est ce qui me semblait. Dans l'édition postérieure, retravaillée pour le marché britannique ce n'était plus le même avion.
Merci pour les infos sur le Fiat G.55, je ne savais pas que c'était un si bon avion. Belles mises en images soit dit en passant. jy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://utilit-hier.webnode.fr/
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Ven 19 Fév - 17:34

Le IAR 80 était un avion de combat roumain de la Seconde Guerre mondiale, monoplan, à aile basse de construction tout métal construit par Industria Aeronautică Română .

Quand il effectue son premier vol, en 1939, il est en concurrence avec la plupart des conceptions contemporaines comme le Bf 109E allemand et les Hawker Hurricane et Supermarine Spitfire britanniques. Toutefois, des problèmes de production et le manque d'armement disponible ont retardé jusqu'en 1941 l'entrée en service du IAR 80. Bien qu'il ait été envisagé de le remplacer assez rapidement il a été forcé de rester en première ligne jusqu'en 1944, où - bien qu'étant obsolète par certains aspects - il était encore capable de concurrencer, dans certaines conditions des avions plus modernes tels que le Lockheed P-38 Lightning

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Sam 20 Fév - 1:06

L’Avro Anson est un avion britannique de l’Entre-deux guerres. Premier avion à train d’atterrissage escamotable mis en service dans la Royal Air Force, il fut utilisé tout au long de la Seconde Guerre mondiale comme avion de reconnaissance et d’entraînement. Quelque 11 020 exemplaires furent construits jusqu’en 1952, ce qui en fait le multimoteur britannique le plus construit après le Vickers Wellington.

En 1928 A.V.Roe acheta à Fokker une licence lui permettant de produire et de commercialiser dans l’Empire britannique, Canada excepté, le fameux Fokker F.VII. Après quatorze Avro 618 (en) Ten, devaient sortir d’usine quatre Avro 619 Five et trois Avro 624 Six, puis deux Avro 642 (en), utilisant tous les mêmes principes de construction.

En mai 1933, les Imperial Airways émirent un cahier des charges pour un appareil de liaison rapide disposant d’une grande autonomie. Destiné à être affrété par des hommes d’affaires ou à alimenter les routes de la compagnie depuis des aérodromes peu desservis (on parlerait aujourd’hui de business executive ou de troisième niveau), le futur appareil devait voler à 240 km/h. Avro décida d’appliquer les principes de construction Fokker pour l’avion qu’il entendait proposer à la compagnie mais la formule aérodynamique dut être repensée et on adopta une aile basse cantilever et un train d’atterrissage escamotable, ce qui constituait une première pour Imperial Airways.

Monoplan bimoteur à aile basse construit entièrement en bois, le premier Avro 652 effectua son premier vol le 7 janvier 1935 et, les essais en vol n’entraînant que le remplacement de la gouverne de direction à compensation aérodynamique par une surface compensée par masses, le certificat de navigabilité fut délivré le 1er mars suivant.

Deux exemplaires furent construits et livrés simultanément aux Imperial Airways à Croydon le 11 mars 1935, les [G-ACRM] Avalon (c/n 698) et [G-ACRN] Avatar (c/n 699), un nom de baptême malheureux rapidement transformé en Ava. Ces appareils furent utilisés pour des opérations nolisées et le transport de poste entre Croydon et Brindisi (Italie) avant d’être transférés à l’Air Service Training de la RAF en juillet 1938, recevant finalement les numéros de série [DG655] et [DG656] en février 1941. Utilisés par la 1st School of Photography puis transférés au No.811 Sqdn (Royal Navy) de Lee-on-Solent (en) en juillet 1941, ils furent certainement passés au pilon avant la fin de la guerre.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Avro_Anson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
MacFly
Maître
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 55
Localisation : Arlon Belgique
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Sam 20 Fév - 12:35

La mise en scène du IAR 80, avec cette sensation de vitesse, est impressionnante! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danyboz.wix.com/illustration
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Dim 21 Fév - 16:22


Le Messerschmitt Bf 109 est un chasseur monomoteur monoplace allemand conçu dans les années 1930 par l'ingénieur allemand Willy Messerschmitt en réponse à un appel d'offres du Reichsluftfahrtministerium (RLM) pour la conception d'un chasseur moderne devant équiper la Luftwaffe naissante. Autour du moteur le plus puissant disponible, un Junkers Jumo 210 à 12 cylindres en V inversé, Messerschmitt dessina la cellule la plus fine possible, reprenant des techniques très novatrices qu'il avait développées pour l'avion léger Bf 108. Le prototype Bf 109, supérieur à ses concurrents, fut finalement choisi, malgré l'inimitié du ministre de l'Air, Erhard Milch, envers Messerschmitt.

À la suite de sa participation à la guerre d'Espagne, le Bf 109 fut remotorisé par un moteur Daimler Benz pour pratiquer de façon encore plus efficace les nouvelles tactiques de combat aérien qu'il avait permis de mettre au point. La première partie de la Seconde Guerre mondiale vit une domination sans partage de cet avion et de sa doctrine d'emploi.

Durant la bataille de France, il surclassa tous ses adversaires directs : le Bloch 152 et même le Dewoitine D.520 (moins rapide mais plus maniable que le Bf 109), comme le Hurricane anglais. Les Morane-Saulnier MS.406 qui représentaient l'essentiel de la chasse française avec les Curtiss H75 importés d'Amérique étaient nettement dépassés pour la "chasse pure", quoiqu'efficaces contre les bombardiers. Seul le Supermarine Spitfire britannique put lui tenir tête lors de la bataille d'Angleterre, où les Hurricane étaient à la peine. Le Bf 109 fut le chasseur préféré de nombreux pilotes allemands, y compris des as tels qu'Adolf Galland ou Hans-Joachim Marseille, et cela même après le déploiement du Focke-Wulf Fw 190, plus performant à divers points de vue.

Cependant l'avion était arrivé au bout de son potentiel d'évolution. Les versions suivantes ne parvinrent pas à maintenir l'avantage acquis et se révélèrent d'un pilotage plus difficile, réservé à des pilotes expérimentés dont la Luftwaffe ne disposait plus qu'en nombre limité. Aux mains d'un bon pilote, il resta néanmoins un adversaire redoutable jusqu'à la fin de la guerre où il fut le principal chasseur allemand ainsi que le plus produit avec plus de 33 000 exemplaires produits.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Messerschmitt_Bf_109
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Dim 21 Fév - 16:48

Le Ba.65, conçu à partir du Ba.64, était un appareil réalisé sur le concept d’avant guerre d’avion polyvalent pouvant effectuer des missions de chasseur-bombardier, de reconnaissance, d’appui-feu et de bombardement léger. Il fit son vol initial en septembre 1935 et fut employé pour la première fois par les Italiens en Espagne dans la Aviazione Legionaria. Mais cet appareil fut un échec complet pour l’armée de l’air italienne, même si ses capacités d’avion d’attaque étaient respectables.

source: http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/breda-ba-65/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
Bernard
- Administrateur -
avatar

Nombre de messages : 3601
Age : 63
Localisation : Saint-Avold / Moselle
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: mes avions   Ven 26 Fév - 11:36

Difficile de parler de l’élégance et du design italien, que généralement on admire, quand on voit cet avion wink

Je me demandais juste si l'angle de chute de la bombe (c'est bien une bombe n'est-ce pas ?) était bon, vu sa proximité avec l'avion après une ou deux secondes de chute "libre" !

C'est juste un détail... beau travail en tout cas thumright

Bernard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/bernard.lengert
Jyw
Maître
avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 52
Localisation : Rémering
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: mes avions   Ven 26 Fév - 20:20

Pas élégant mais une sacrée gueule quand même!
Je n'ai pas tout de suite remarqué le deuxième Messerschmitt! Il est bien caché. Beau travail! jy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://utilit-hier.webnode.fr/
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Sam 27 Fév - 0:43

Bernard a écrit:
Difficile de parler de l’élégance et du design italien, que généralement on admire, quand on voit cet avion wink

Je me demandais juste si l'angle de chute de la bombe (c'est bien une bombe n'est-ce pas ?) était bon, vu sa proximité avec l'avion après une ou deux secondes de chute "libre" !

C'est juste un détail... beau travail en tout cas thumright

Bernard
les bombes sont placées verticalement dans la soute de l'avion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Sam 27 Fév - 1:47

Le Junkers W 34 est un avion utilitaire allemand monomoteur des années 1920, principalement destiné au transport de passagers.

Le Junkers W 34 dérive du W 33 : le W 33 était pour l'essentiel un avion cargo avec des moteurs à cylindres en ligne, tandis que le W 34 emporte 6 passagers et dispose de moteurs en étoile. En revanche, ils ont les mêmes dimensions. Ces deux appareils dérivaient eux-même du Junkers F 13. Le W signifie Werkflugzeug, avion utilitaire.

Le Junkers W 34 vola pour la première fois en 1926. Un Junkers W 34 (version be/b3e) battit le record d'altitude avec 12739 m, le 26 mai 1929. L'appareil était doté d'un moteur Bristol Jupiter VII et était piloté par Friedrich W. Neuenhofen.

Il fut construit dans un grand nombre de versions, les principales étant le W 34 hi, le W 34 hau (toutes deux destinés à la Luftwaffe), et la version militarisée K 43 (surnommée Bush Bomber, bombardier de brousse). Une version dérivée, le Ju 46, fut construite à 5 exemplaires pour délivrer du courrier à partir des paquebots Bremen et Europa.

1000 exemplaires furent construits pour le marché civil, et 2024 pour la seule Luftwaffe. Celle-ci disposait encore de 618 W 34 hi et de 516 W 34 haus au 31 janvier 1944, pour la plupart relégués à l'entraînement.

Excellent avion de brousse, il connut un grand succès à l'export. Il fut souvent configuré en hydravion, mais on peut aussi le voir équipé de skis. Il fut impliqué dans plusieurs conflits d'Amérique latine : la guerre du Chaco entre la Bolivie et le Paraguay (1932-1935) ainsi que la guerre entre le Pérou et la Colombie (1932-1933). Il fut largement utilisé avant, pendant et après la seconde guerre mondiale. La Colombie, par exemple, l'utilisa jusqu'en 1952.

Il fut vendu aux armées de l'air d'Argentine, d'Australie, de Bolivie, de Chili, de Colombie, d'Espagne, de Finlande, de Norvège, du Portugal, de Suède, de Tchécoslovaquie et du Venezuela. Il fut également employé par la marine d'Argentine. Il fut sans doute utilisé en Chine nationaliste, en Croatie et en Slovaquie. La Bulgarie captura un exemplaire de la Luftwaffe en 1944 jusqu'à ce qu'il s'écrase, en 1945. La Suède, où il était désigné Trp 2A puis Tp 2A, l'utilisa de 1933 à 1953 comme avion ambulance.

Le dernier vol d'un W 34 remonte à 1962, lorsque l'un des W 34 de Canadian Airways rejoignit le musée dans lequel il est toujours exposé. 3 appareils ont survécu et sont exposés, notamment au Canada, en Colombie et en Suède.

source : ©AviationsMilitaires

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Mar 1 Mar - 10:02

Le Packard-LePère LUSAC 11 est un avion militaire de la Première Guerre mondiale. La désignation LUSAC vient de : Lepère United States Army Combat.


Conçu par un Français pour l'US Army Air Service

Au moment de s'engager dans la Première Guerre mondiale l'US Signal Corps ne disposait que de 55 avions. Le Corps Expéditionnaire américain fut donc équipé d'appareils français, tandis que l'US Army Engineering Division envisageait la production d'avions de conception française aux États-Unis. Dessiné par l'ingénieur Georges Lepère, membre de la commission aéronautique française aux États-Unis, l'appareil se présentait comme un biplan à ailes égales décalées tracté par un moteur Liberty 12 de 425 ch. Le prototype effectua son premier vol en août 19182 et se révéla tout de suite très rapide. 3 525 exemplaires furent rapidement commandés, le premier contractant étant Packard Motor Car Company, qui ne devait produire que 30 biplans avant que la fin de la Première Guerre mondiale n'entraine une annulation aussi massive que brutale des commandes de guerre. L'appareil ne fut donc finalement jamais mis en service par l'Air Service2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
Mk2b
Dessinateur
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 46
Localisation : Prunelli di FiumOrbu
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: mes avions   Jeu 3 Mar - 22:27

Très joli Junkers!
Et il est balèze ce gonio...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mickael-salaun.blogspot.fr/
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Sam 5 Mar - 10:33

Le 7 août 1919 à 7h20, trois semaines après le défilé de la victoire, en secret et vêtu de son uniforme d’adjudant-chef, Charles Godefroy décolle de l'aérodrome de Villacoublay dans un biplan Nieuport 11 « Bébé » (appelé ainsi en raison de sa petite envergure de 7,52 m), un chasseur équipé d'un moteur Gnome-Rhône de 120 ch. Il arrive à la porte Maillot peu de temps après. Venant de l'ouest, il contourne l'arc de triomphe à deux reprises et commence son approche par l'avenue de la Grande-Armée. Il prend de la vitesse et passe sous la voûte en biais et en descente. Il n'a pas beaucoup de marge, la voûte étant haute de 29,19 m. Il survole à basse altitude un tramway dans lequel les passagers se jettent au sol, et de nombreux passants s'enfuient effrayés. Godefroy survole la place de la Concorde avant de retourner à l'aérodrome, où son mécanicien vérifie l’avion. Personne à l'aérodrome n'a remarqué le vol, qui n’a duré qu’une demi-heure.
1

2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
Jyw
Maître
avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 52
Localisation : Rémering
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: mes avions   Sam 5 Mar - 19:35

Fallait avoir du cran (ou rien à perdre) pour oser faire ça! J'avais en projet d'illustrer cette scène sous un autre angle, vu de la rue mais les docs me manquaient alors j'ai laissé tomber. Continue de nous régaler! jy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://utilit-hier.webnode.fr/
patrick15
Peintre
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 63
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: mes avions   Dim 6 Mar - 10:27

Jyw a écrit:
Fallait avoir du cran (ou rien à perdre) pour oser faire ça! J'avais en projet d'illustrer cette scène sous un autre angle, vu de la rue mais les docs me manquaient alors j'ai laissé tomber. Continue de nous régaler! jy
le souci c'est de trouver le bon angle pour la vue , je penche pour la deuxième image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphpictures.fr/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mes avions   

Revenir en haut Aller en bas
 
mes avions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» site epaves avions en norvege
» Futur livre sur des illustrations d'avions
» Mes Avions pour Canvas Eagles
» Les avions pokémon
» une belle vidéo d'avions russes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aviation Illustrée :: Travaux en cours-
Sauter vers: